Acteurs Caméléons

Les vacances sont finies et les cinéphiles sont de retour avec un nouvel article ! 

Pour reprendre en beauté nous avons décidé de mettre en avant les acteurs et actrices qui donnent leurs traits à plusieurs personnages dans une seule et même oeuvre. Un procédé cinématographique astucieux possédant un intérêt certain pour certains rôles.

Les acteurs interprètent la plupart du temps un seul rôle, mais il arrive parfois, bien que très rarement, qu’ils se retrouvent à donner vie à plusieurs personnages pour les besoins d’un film. L’exercice s’avère être complexe autant pour le réalisateur que pour l’acteur puisqu’il faut savoir se dédoubler. L’acteur James McAvoy de « Split » – (le film de M. Shylaman),  n’a pas deux rôles à l’écran, mais doit jongler avec plus d’une vingtaine de personnalités différentes. C’est un peu la même idée lorsqu’un acteur doit jouer plusieurs personnages dans un même film.  Il faut avoir un dédoublement de personnalité afin de rendre sa prestation convaincante.

 

Dédoublement : Les Jumeaux

Ce procédé est majoritairement utilisé pour l’interprétation de jumeaux. Les acteurs doivent alors embrasser deux personnalités différentes, avec des gestuelles, des tics ou encore des accents différents. Toutes ces techniques sont là pour donner vie à deux personnages joués par une seule et même personne.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Gmail

Ewan McGregor – “Fargo”

L’un des rôles les plus impressionnants avec ce procédé, on le doit récemment au créateur de la série “Fargo“, une adaptation du film éponyme des frères Coen. C’est l’acteur Ewan McGregor qui nous offre cet exploit Méconnaissable, il interprète les jumeaux Emmit et Ray Stussy, physiquement et psychologiquement aux antipodes l’un de l’autre. Il réussit brillamment à donner vie à ses deux personnages atypiques et son jeu d’acteur ne peut être que salué.

Pour le film “Legend” de Brian Helgeland sorti en 2015,  c’est l’acteur Tom Hardy qui s’adonne à cet exercice pour interpréter les jumeaux «  Kray ». L’un des frères a une personnalité très instable, il est perturbé et violent, l’autre est plus calme et réfléchi. On peut donc dire grossièrement que l’un est le “cerveau” et que l’autre “les gros bras”. Bien que les deux frères soient tout aussi violents l’un que l’autre, puisqu’ils sont avant tout deux gangsters. Tom Hardy arrive à donner vie à deux identités différentes. Grâce aux effets spéciaux et à la mise en scène, aujourd’hui nous pouvons voir des jumeaux identiques – (puisque même acteur) – dans un seul et même plan. Ce procédé est très intéressant dans les scènes de confrontation où les jumeaux doivent se faire face voir se bagarrer.  La mise en scène est alors méticuleuse et très chorégraphiée

L’acteur Armie Hammer a dû lui aussi se prêter à ce dédoublement, il joue les deux jumeaux Winklevoss dans le film “The Social Network” de David Fincher. Tout comme l’actrice Lisa Kudrow dans la série “Friends”, qui joue le rôle de  Phoebe et d’Ursula.

Arbre Généalogique : Lien de Parenté

Nous avons vu que le procédé de dédoublement est donc intéressant pour donner vie à des jumeaux. Ce stratagème peut être aussi convainquant pour un personnage à plusieurs stades de sa vie ou encore les membres d’une même famille. Les acteurs peuvent ainsi être amenés à jouer des ancêtres ou des descendants de leur personnage. La plupart du temps, bien évidemment, c’est un autre acteur qui se charge de ces scènes, mais encore une fois, grâce à la magie du cinéma un acteur peut rajeunir ou vieillir

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Gmail

Jared Leto – “Mr Nobody”

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Gmail

Michael J fox – “Retour Vers Le Futur 2”

L’acteur Jared Leto dans le film “Mister Nobody” de Jaco Van Dormael, donne ses traits à “Némo “.  Non, il ne s’agit ni du capitaine, ni du petit poisson perdu dans l’océan, mais d’un homme ayant une multitude de vies possibles. Avec une bonne dose de maquillage et un bon jeu d’acteur, Jared Leto interprète le même personnage dans différentes situations et son apparence change en fonction du récit. Le plus intéressant est qu’il joue le vieux “Némo”, celui qui nous raconte son histoire. 

Michael J fox dans la saga “Retour vers le Futur” de Robert Zemeckis, prend le rôle de sa fille et de son fils dans le deuxième volet. Alors qu’il traverse les époques, Marty tombe nez à nez avec son double plus âgé et sa famille. Pour un clin d’oeil amusant, l’acteur campe en effet lui-même sa propre descendance. Dans la séquence du diner à table, le réalisateur utilise le procédé à l’époque novateur de l’écran divisé, permettant ainsi à l’acteur d’entrer trois fois dans le champ et ce sous trois apparences différentes.

L’acteur Kurt Russell se prête lui aussi à ce petit jeu dans le deuxième volet des “Gardiens de la Galaxie” de James Gunn.  Ainsi Kurt Russell était à la fois le vieux et le jeune “Ego”. 

Un Choix Artistique : Caméléons

Le procédé est donc utile afin de dresser le portrait d’une famille, maintenant nous allons voir la troisième catégorie qui a recours à cette astuce.

Bien que plus rare, les acteurs sont parfois amenés à avoir plusieurs rôles dans une même oeuvre et ce sans que les personnages aient un lien de parenté. Il s’agit là uniquement d’une stylisation du film, un choix donc purement esthétique et artistique.

Dans le film en deux volet “Smoking” et “No Smoking” d’Alain Resnais, l’actrice Sabine Azéma et l’acteur Pierre Arditi interprètent tous les rôles, découpées en plusieurs scènes, le tout dans un univers très théâtral. Les acteurs endossent les différents personnages, sans pour autant être méconnaissables

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Gmail

Sabine Azéma et Pierre Arditi – “Smoking” / “No Smoking”

Dans la saga “Austin Powers de Jay Roach, l’acteur Mike Myers est quant à lui bien maquillé pour se fondre dans tous ses personnages. Il campe le rôle du héros et de son pire ennemi : le docteur Denfer. L’acteur s’inspire pour cela de Jean Marais dans “Fantômas” de André Hunebelle. Dans le volume 3 de la saga, il interprète aussi le personnage de Gras Double.

La série “American Horror Story” de Ryan Murphy reprend saison après saison les mêmes acteurs. Maintenant que les histoires se connectent enfin entre elles, les acteurs jonglent parfois avec un ou deux rôles.  Sarah Paulson a d’ailleurs du endosser son personnage de Billie Dean et celui d’une actrice de Tv réalité dans la saison : “My Roanoke Nightmare”.

L’un des  films ayant utilisés cette technique de dédoublement de manière spectaculaire est “Cloud Atlas” de Tom Tykwer et Lilly Wachowski. Plus de 15 acteurs se démultiplient : Hugo Weaving, Jim Broadbent, Susan Sarandon et Hugh Grant… C’est un film remarquable mais très complexe pour les acteurs.

L’histoire se déroule sur cinq siècles et dans plusieurs espaces temps. Les acteurs interprètent de nombreux protagonistes et sont très souvent difficile à reconnaitres.  Dans ce film, deux prestations sont à mettre en avant :  celle de  Tom Hanks qui se glisse dans la peau de Zachry, du manager de l’hôtel, de Dermot Hoggins, d’Isaac Sachs ou encore du Dr. Henry Goose. Et celle de Halle Berry,  qui interprète Meronym, Luisa Rey, Jocasta Ayrs, Ovid ou encore une invitée indienne. 

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Gmail

Halle Berry et Tom Hanks – “Cloud Atlas” 

Les maquillages sont époustouflants, la mise en scène est très riche dans un univers fantastique et onirique. Les acteurs ont été à la hauteur du challenge, tel des caméléons ils réussissent à se métamorphoser.

Voici une vidéo en Anglais regroupant deux interviews : une de l’acteur Ewan McGregor pour “Fargo” et une autre pour le film “The Social Network” de David Fincher. 

Les effets spéciaux, le montage et le maquillage demandent un travail minutieux et difficile pour un résultat convainquant. Les techniques au cinéma sont vastes et ingénieuses afin de nous offrir un spectacle à la hauteur de nos attentes. Car la magie  d’une oeuvre cinématographique opère grâce à tous ces corps de métiers. Le cinéma nous hypnotise tel un magicien qui nous transporte vers le monde de l’imaginaire

Larticle est terminé ! Bien que d’autres films ou séries tv ont utilisé cette technique  et que nous n’avons pas cité ici, nous avons dû faire un choix personnel afin d’illustrer nos propos. Quels autres films auriez-vous mis en avant ? 

Pin It on Pinterest

Share This